Comment soulager naturellement l’aérophagie ?

Aérophagie traitement remède de grand-mère

L’aérophagie est un problème qui provoque des difficultés de digestion et un ballonnement. Lorsque la majorité du temps, l’aérophagie ne cause que d’inconforts digestifs, parfois peuvent survenir, des crises douloureuses. Avant d’en arriver à ce niveau, il existe de nombreux remèdes naturels de grand-mère pour soulager l’aérophagie. Ce guide vous permettra de connaître les symptômes de l’aérophagie et ses différents remèdes.

Les symptômes de l’aérophagie

Un trop plein d’air avalé et stocké dans le système digestif est la cause de l’aérophagie. Ce dernier peut survenir lorsque vous parlez, mangez, déglutissez ou au cours de votre digestion. Les intestins sont vraiment actifs. Ils créent normalement entre cinq à six litres d’air chaque jour. Il est donc nécessaire de changer certaines habitudes pour les soulager en cas de douleurs. Les divers symptômes  de l’aérophagie sont les flatulences, les éructations, le ventre gonflé et le ballonnement.

Remèdes de grand- mère contre l’aérophagie

Il existe plusieurs remèdes de grand-mère pour éviter l’aérophagie.

Éviter le stress

Afin de lutter contre l’aérophagie, il faut en premier lutter contre le stress. En effet, c’est l’un des facteurs primordiaux de l’aérophagie. Si le problème survient d’un coup, il faut déterminer la raison et résoudre le  problème à la racine en faisant éliminer si possible la source d’aérophagie et de stress. Vous pouvez utiliser si nécessaire des fleurs de Bach ou des plantes relaxantes.

Manger en silence et doucement

Le fait de parler en mangeant emmène à avaler de l’air, l’air dont l’estomac n’a pas besoin. Il faut manger en silence avec la bouche fermée. Aussi, il est important de prendre le temps de bien mâcher les aliments avant de les avaler. Aujourd’hui, il arrive souvent de manger de façon rapide en regardant écrans, réseaux sociaux et messages. 

Or, manger  rapidement sans mâcher les aliments, ralentir la digestion et faire avaler beaucoup d’air. Il faut alors prendre du temps pour bien savourer son repas et éviter d’avoir des brûlures d’estomac.

Eviter les aliments qui font gonfler l’estomac 

Les chewing-gums, les sodas gazeux et autres boissons font gonfler l’estomac. Le chewing-gum provoque le gonflement de l’estomac car beaucoup d’air sont avalés lors de la mastication. Ainsi les bulbes sont la cause des sensations de lourdeur et de ballonnements. Pour une bonne digestion, il faut boire de l’eau plate en dehors des repas. En effet, le fait de boire durant le repas ralentit la digestion. Idéalement, il faut boire deux heures après le repas.

Consommer les fruits en dehors des repas

Si vous êtes sujet aux douleurs digestives et aux ballonnements, alors il faut consommer des fruits en dehors des repas. Les fruits sont très facile à digérer contrairement aux aliments mangés durant les repas. Puisque les aliments sont en dernière position dans le tube digestif, ils se fermentent et dégagent des gaz causant des gonflements et ballonnements. Les astuces sont alors de manger les aliments quatre heures après le repas ou soit quarante cinq minutes avant les autres aliments.

Éliminer les excitants

Le café, l’alcool, le tabac ainsi que les excitants de façon générale créent plus de ballonnements dus à l’aérophagie.

Boire des infusions

Les infusions sont également de meilleurs moyens d’aider le système digestif

Les infusions sont également de meilleurs moyens d’aider le système digestif à remédier au ballonnement. Il faut mettre une cuillère à café du mélange du cumin, de l’anis étoilé, ou badiane, du fenouil,  du carvi, du thym et de l’angélique qui sont des plantes et épices, dans un litre d’eau bouillante. Il faut laisser infuser avec de la cannelle pendant dix minutes, puis filtrer et le boire chaud. Il est recommandé au plus trois tasses par jour. 

Comme autre mélange, il faut dix grammes de graines d’anis vert, dix grammes de graines de cumin et vingt grammes de graines de carvi dans un litre d’eau bouillante. Ensuite, infuser des graines durant dix minutes, puis filtrez et buvez-en trois tasses maximum par jour. 

Vous pouvez aussi opter pour une décoction. Pour l’obtenir, il faut mélanger la menthe poivrée, la coriandre en graines, la marjolaine, la belladone, le cumin, l’anis vert, l’aneth et l’angélique. Ensuite, mettre quinze grammes du mélange dans un litre d’eau froide qu’il faut porter à ébullition. Une fois à ébullition, le faire descendre du feu, puis laisser dix minutes pour ensuite filtrer et boire.

Consommer du charbon actif

Le charbon actif peut être utilisé pour lutter contre les ballonnements causés par l’aérophagie. Cela permet le nettoyage de l’estomac et des intestins contre les gaz douloureux. Ils sont en vente en pharmacie et dans les boutiques bio.

Mélange d’huile essentielles

Certaines huiles essentielles de digestion soulagent les symptômes  de l’aérophagie. Pour ce remède, il faut faire un mélange à part égale de l’huile essentielle de menthe poivrée, de citron jaune et d’estragon dans un flacon de 10 ml. Il est recommandé de prendre à la fin du repas une goutte dans une cuillère à café de miel, d’huile végétale ou sur un bout de mie de pain. Lorsque les symptômes ne s’améliorent pas durant trois semaines consécutives, alors faites une pause d’une semaine avant de recommencer.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Deux choses ne s'apprécient bien que quand on ne les a plus la santé et la jeunesse.
Articles récents
Catégories

S'inscrire à la Newsletters