Quels sont les remèdes de grand-mère pour faire passer les douleurs intestinales ?

Douleur intestinale : les remèdes efficaces

Les douleurs intestinales sont créées par plusieurs malaises liés à la digestion dont les formes se présentent souvent comme suit : brûlures d’estomac, nausées, reflux, ballonnements de ventre, gaz, diarrhée, etc. Au lieu de vous précipiter pour choisir un médicament, pour alléger votre charge, il existe de nombreux remèdes naturels qui peuvent être fabriqués à partir d’ingrédients souvent trouvés à la maison, à portée de main. Voici les meilleurs remèdes de grand-mère pour les douleurs intestinales les plus courantes. Pourquoi ne pas les essayer vous-même pour découvrir leurs différents effets avantageux sur votre santé ? Naturels, peu coûteux et faciles à préparer, ils offrent un soulagement rapide avec des ingrédients simples. Suivez le guide !

L’aérophagie et le ballonnement : plantes et huiles essentielles efficaces 

Ventre gonflé, gaz intestinaux, douleurs spasmodiques, votre digestion peut gâcher votre journée. Dans la majorité des cas, ces ballonnements et ces aérophagies proviennent de la mauvaise digestion d’aliments ou qui ferment dans vos intestins. Certaines plantes et huiles essentielles accélèrent la digestion et limitent la fermentation des aliments. 

Le fenouil et la menthe

En fin de repas, pour vous apaiser et faciliter votre digestion, pensez à utiliser des huiles essentielles aux propriétés carminatives, comme le fenouil, la menthe poivrée, ou encore le citron. Déposez deux gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée ou encore l’huile essentielle de citron dans une cuillère à café d’huile ou de miel à avaler après le repas. Ainsi vous aurez réglé le problème de l’aérophagie et du ballonnement. 

Dans la menthe poivrée, l’H E de cumin a des propriétés antispasmodiques, anti-inflammatoires et stimulantes digestives. Dans ce cas, diluez 1 à 2 gouttes d’h E de cumin dans un noix d’huile végétale comme l’amande douce et effectuez un massage circulaire sur l’abdomen dans le sens des aiguilles d’une montre pendant 5 minutes.

Le charbon végétal

Il a la capacité d’absorber près de 100 fois son volume en gaz, ce qui lui vaut notamment son efficacité contre les douleurs intestinales. Prenez 2 gélules de charbon végétal avant et immédiatement après le repas.

Le vinaigre de cidre

Doté de très nombreux bienfaits, le vinaigre de cidre contribue à stimuler la digestion. Véritable allié de la flore intestinale, il est doté de propriétés reminéralisantes et antibactériennes. Pour bénéficier de ses bienfaits digestifs ou en cas de douleurs ponctuelles, diluez 2 cuillères à café de vinaigre de cidre dans une grande tasse d’eau tiède. Sucrez éventuellement avec 2 cuillères à café de miel et buvez ce mélange une demi-heure avant le repas.

Douleurs menstruelles : les solutions naturelles

Douleurs menstruelles : les solutions naturelles

Les deux tiers des femmes sont confrontés chaque mois à ces douleurs parfois invalidantes pendant leurs règles. Dans ce cas, les huiles essentielles peuvent être d’un grand secours. 

L’estragon

L’huile essentielle d’estragon possède des propriétés antispasmodiques neuromusculaires. Ses propriétés anti-inflammatoires et antalgiques aident à soulager les crampes musculaires et les crampes qui provoquent des douleurs menstruelles. Une goutte d’huile végétale. Appliquer le mélange en massage pour détendre le ventre. Répétez plusieurs fois par jour.

La sauge

La sauge sclarée a une grande réputation en tant qu’élixir. C’est l’allié parfait des femmes pour soulager les troubles menstruels et réduire les bouffées de chaleur. Elle s’utilise en bain (10 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée pour le bain), en infusion de miel (une goutte d’HE dans une cuillère à café de miel) ou en massage (2 gouttes d’HE dans une noix).

Diarrhée : fenouil ou vinaigre de cidre de pomme

Troubles des transports, altération des aliments, traitements antibiotiques, bactéries et virus, intolérance au gluten ou au lactose, la flore intestinale peut-être complètement déséquilibrée.

L’anis étoilé

Outre sa jolie forme étoilée et sa saveur douce et épicée, la badiane (ou anis étoilé) est une épice qui possède des propriétés digestives en plus de sa bonne odeur. Antispasmodique et carminative, elle apaise les douleurs coliques et réduit les gaz et les crampes intestinales. À boire en infusion à raison de 3 fleurs par tasse. Sous forme d’huile essentielle, appliquer 3 ou 4 gouttes d’huile essentielle de badiane sur une compresse humidifiée d’eau chaude. Appliquez-le sur l’estomac pendant un quart d’heure et répétez plusieurs fois par jour.

La tisane anti-stress

Le stress et l’anxiété peuvent favoriser les troubles digestifs. La nervosité peut favoriser les douleurs intestinales, les régurgitations acides, les crampes intestinales et les ballonnements.

En infusion, certaines plantes ont de nombreux bienfaits digestifs et anti-stress. Valériane contre l’anxiété chronique. Il est très efficace pour soulager les tensions. La marjolaine a des propriétés apaisantes et hypnotiques. Il soulage les tensions nerveuses et favorise le sommeil. D’autre part, la camomille peut réduire le stress, l’anxiété et l’irritabilité.

La lavande

L’huile essentielle de lavande est connue comme la « panacée » pour ses innombrables bienfaits et est également connue pour ses propriétés relaxantes et apaisantes. Il peut soulager l’anxiété, la nervosité, l’insomnie et même les ballonnements et les troubles digestifs liés au stress. Une astuce pour faire face au stress consiste à appliquer 2 gouttes d’huile essentielle de lavande véritable à l’intérieur de votre poignet et du plexus solaire et à respirer profondément. Vous pouvez également l’utiliser dans les émissions.

Le basilic

Le basilic est un allié de taille pour gérer les douleurs intestinales au quotidien. Il calme et apaise l’esprit. Lorsque le stress frappe, frottez quelques feuilles fraîches entre vos mains et inspirez profondément le parfum de l’odeur qui s’en dégage. Sous forme d’huile essentielle, le basilic sacré possède des propriétés antidépressives et est particulièrement efficace pour soulager la tristesse, l’anxiété et l’irritabilité.

L’eau de riz

Portez de l’eau à ébullition dans une casserole et ajoutez 3 cuillères à soupe de riz. Filtrer le mélange et réserver le liquide buvable avec un peu de sucre en poudre.

Les plantes contre la colite

Les légumineuses ou légumes secs (lentilles, haricots, pois…), parfois délaissés à cause des flatulences qu’ils provoquent, seront mieux digérés si vous leur ajoutez des plantes carminatives finement hachées telles que sarriette, estragon, sauge, basilic, etc. Il serait d’autant plus dommage de s’en priver que leur richesse en protéines (20 %) associée à celle des céréales (80 %) peut remplacer l’apport en protéines de la viande.

  • Reconstituez et rééquilibrez la flore intestinale avec de la levure de bière, des probiotiques (sous forme de gélules, de sachets…) et des prébiotiques naturels (jus de betterave, banane…).
  • Veillez à suivre un régime alimentaire équilibré.
  • Limitez votre consommation de végétaux à fibres. Évitez le piment.

Soulager les gaz et l’indigestion

Les graines de carvi sont pleines de vitamines et de minéraux qui inhibent la croissance des mauvaises bactéries causant l’indigestion, les gaz, ou les ballonnements. Grignotez-en une poignée après votre repas, ou encore quand vous avez du gaz.

Le cadre alimentaire et sportif

Il faut prendre le temps de manger tranquillement, sans stress. Lorsque vous mangez lentement, le plaisir est plus fort et vous redécouvrez la nourriture avec une nouvelle perspective, vous permettant de manger de plus petites portions. Le temps de mastication permet de broyer les aliments et joue un rôle essentiel dans la digestion.

La satiété

Lorsque vous mâchez trop vite, les signaux sont envoyés au cerveau de manière incorrecte. Ainsi, ce dernier, à son tour, peut gravement affecter le système digestif, ce qui peut en fait altérer le bon processus digestif et entraîner des ballonnements, des douleurs intestinales. Mangez les aliments les uns après les autres et il est plus facile d’apprécier leurs saveurs. N’hésitez pas à consacrer 10 minutes supplémentaires à chaque repas.

Une saine alimentation

Pour éviter les nausées, les flatulences, les flatulences, les brûlures d’estomac et les troubles du transit, restaurer de bonnes habitudes alimentaires est crucial. Adoptez une alimentation la plus variée possible lorsque tous les groupes d’aliments sont représentés. Choisir une alimentation légère et équilibrée est essentiel pour toute personne souhaitant se remettre en forme. Déjeunez comme un roi, déjeuner comme un prince et dînez comme un mendiant. Une collation du matin ou de l’après-midi peut réduire la taille des deux repas principaux. Pas de régime, pas de repas sautés : mangez trois repas par jour. Il est recommandé de manger un repas léger plutôt que de sauter un repas.

Manger moins de sel

Le sel augmente la faim. En revanche, restreindre l’apport en sel des enfants limite leur prise de poids, selon une étude britannique publiée dans la revue Hypertension. Il corrige également la rétention d’eau.

Boire suffisamment d’eau

Buvez au moins 1 litre à 1,5 litre d’eau par jour (24 heures). Il est préférable de sauter des repas ou de les boire après les repas pour limiter la dilution des sécrétions digestives. Je préfère l’eau plate au soda. Pensez aux soupes, soupes et tisanes.

Éviter de fumer

Le tabac peut aggraver ou provoquer des douleurs à l’estomac. La nicotine irrite les valves œsophagiennes et la muqueuse de l’estomac. Par conséquent, les fumeurs sont plus sujets aux douleurs à l’intestin. Par conséquent, la meilleure solution est d’arrêter de fumer et d’éviter autant que possible les endroits enfumés.

Privilégier un régime équilibré

Si vous souffrez de douleurs au ventre ou de problèmes digestifs, vous devez faire attention à votre alimentation. Il existe également plusieurs remèdes naturels, notamment alimentaires, qui peuvent vous aider à soulager ces désagréments. Vous allez maintenant voir qu’il existe plusieurs herbes, plantes et fruits ou légumes qui peuvent être utilisés pour soulager les troubles digestifs. Un bon exemple de traitement de ces maux avec de la nourriture consiste à déboucher votre système digestif.

Faire beaucoup de sport

Une activité physique régulière, associée à une bonne hygiène et à une alimentation adaptée, peut aider à éviter les maux de ventre. Exercer régulièrement vos abdominaux peut vous aider à obtenir un ventre plat, mais cela peut également vous aider à éviter les douleurs à l’estomac.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Deux choses ne s'apprécient bien que quand on ne les a plus la santé et la jeunesse.
Articles récents
Catégories

S'inscrire à la Newsletters