Consommer un e-liquide à dluo dépassée est-ce bon pour la santé humaine ?

E-liquide dluo dépassée : bon ou mauvais à consommer ?

Plusieurs produits dont la dluo (Date Limite d’Utilisation Optimale) est dépassée se vendent encore sur le marché. Malgré le délai de préservation à terme, ces produits ne sont pas pour autant nuisibles à la santé. Voulez-vous savoir pourquoi cela est autorisé par la loi ? Où voulez-vous comprendre comment un produit à dluo dépassé ne nuit pas à son consommateur ? Nous vous apportons les réponses qu’il vous faut.

E-liquide dluo dépassée : qu’est-ce que c’est ?

On dit qu’un liquide a une dluo dépassée lorsque la date fournie par le fabricant pour que produit soit dans les conditions optimales pour sa consommation est passé. Autrement dit, la dluo définit la période de durabilité des arômes, des saveurs, de la couleur, de la viscosité et autres. La plupart des e-liquides concernés sont des liquides de vapotage. Ceux-ci sont peuvent être acheté sur le site Vapi.fr. Autre que la dluo les produits, peuvent aussi avoir :

  • une DLC (date limite de consommation),
  • une DDM (Date de Durabilité Minimale).

Les liquides et concentrés à dluo dépassés sont moins bons que ceux récemment produits en laboratoire. Ils perdent progressivement en saveur et en puissance. Toutefois, ces produits sont propres à la consommation. Leur utilisation s’accompagne d’une bonne alimentation. La dluo est bien différente de la DLC. Un puriste fera aisément la différence entre la DLC dépassée et la dluo dépassée, ce qui n’est pas le cas pour un vapoteur.

E-liquide dluo dépassée : qu’est-ce que c’est ?

Comment être sûr de la DDM d’un liquide et d’un concentré pour cigarette électronique ?

La DDM qui figure sur les produits de vente ne l’est qu’à titre informatif et sans réelle valeur sanitaire. Depuis 2015, celle-ci remplace la dluo dans le cas des liquides et des concentrés pour DIY pour cigarette électronique. Elle est inscrite sur l’étiquette du produit et fixe la date à partir de laquelle les arômes du liquide et la nicotine peuvent perdre leurs propriétés. C’est-à-dire la date à partir de laquelle il y aura moins de saveur, ou moins d’efficacité en termes de sevrage à la nicotine.

La plupart des fabricants inscrivent d’ailleurs une DDM de deux ans sur les flacons d’e-liquide et sur ceux des arômes. Ceci étant, le liquide ou le concentré reste parfaitement consommable et sans danger pour votre organisme. Il s’agit donc plutôt d’une indication qui vous invite à consommer votre produit avant une certaine date pour profiter de sa qualité.

Les restrictions concernant les e-liquides à dluo dépassée

La vente des liquides de vapotage est fortement proscrite aux mineurs. Avant l’achat de ces produits, le demandeur doit remplir un formulaire attestant qu’il est majeur et autorisé par son pays à acheter des produits comportant de la nicotine. Cette mesure est prise parce que la nicotine ou le tabac crée une forte dépendance. Leur utilisation est donc déconseillée aux non-fumeurs au risque de commencer à souffrir de bouffée de chaleur.

Les fabricants recommandent de consommer le liquide ou l’arôme pour DIY dans la période des 6 mois qui suivent l’ouverture. Ils recommandent aussi de les conserver à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité. Ces précautions permettent aux liquides de ne pas s’appauvrir en énergie.

Articles similaires

4/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Deux choses ne s'apprécient bien que quand on ne les a plus la santé et la jeunesse.
Articles récents
Catégories

S'inscrire à la Newsletters