Nez bouché : causes, symptômes et solutions pour la congestion nasale

Comprendre pourquoi le nez se bouche : causes et solutions

Nous souffrons tous de temps à autre d’un nez bouché, qu’il s’agisse d’une grippe ou d’une inflammation nasale. En revanche, une obstruction nasale persistante peut être le signe d’un problème plus grave. Dans cet article, nous examinerons les facteurs à l‘origine de la congestion nasale, ainsi que les symptômes et les traitements susceptibles de les atténuer.

Comment se manifeste la congestion nasale ?

Le nez bouché est le symptôme le plus courant de la congestion nasale, qui est causée par la dilatation de la muqueuse qui tapisse l’intérieur du nez. Cette dilatation de la muqueuse est due à une inflammation des voies nasales, souvent causée par des virus, des bactéries ou des réactions allergiques. L’air a alors plus de mal à circuler dans le nez, ce qui provoque une sensation de congestion.

Les causes de la congestion nasale

La forme du nez, parfois héréditaire ou acquise à la suite d’un accident, peut être à l’origine d’une congestion persistante. Parmi les autres causes de congestion, on peut citer :

  • la grippe,
  • la Covid-19,
  • la rhinopharyngite (rhume),
  • la consommation d’alcool,
  • l’inhalation d’air sec ou froid,
  • la déviation de la cloison nasale,
  • infections virales qui assèchent la muqueuse nasale,
  • l’exposition à des irritants tels que la fumée de tabac ou la pollution,
  • l’exposition à des allergènes tels que les acariens, le pollen ou les poils d’animaux.

Dans des cas extrêmement rares, une obstruction nasale peut résulter d’une forme rare de tumeur maligne, d’un récent accident de la tête ou d’un traumatisme de la colonne vertébrale.

Les signes et symptômes révélateurs d’une congestion nasale

Comme expliqué plus haut, avoir le nez bouché n’est pas normal ! C’est le signe d’un problème au niveau du nez qui, s’il n’est pas traité à temps, peut entraîner une inflammation des sinus, appelée sinusite. Il s’ensuivra des maux de tête, des douleurs dans la partie supérieure du visage et une perte d’odorat. Les autres symptômes peuvent être les suivants :

  • un nez irritable,
  • un écoulement nasal vert ou jaune,
  • des éternuements (plus prononcés en cas d’allergie),
  • des croûtes nasales (rares).

Bien que la congestion nasale (avec ou sans symptômes de rhume) disparaisse souvent d’elle-même, un nez bouché peut nous priver d’énergie. Elle perturbe le sommeil en causant de la fatigue et de l’essoufflement tout au long de la journée.

Médicaments et traitements de la congestion nasale

Le traitement de la congestion nasale dépend de sa cause. Si certaines affections peuvent s’améliorer naturellement, d’autres nécessitent une intervention médicale. Traiter la congestion nasale en cas d’un simple rhume n’est évidemment pas la même chose que la traiter en cas de Covid.

Traitements à domicile

Pour un traitement à domicile, vous pouvez recourir à l’inhalation de vapeur. Cette méthode est recommandée pour dégager le nez et les sinus en respirant de la vapeur chaude pendant 10 à 15 minutes afin de libérer le mucus et de décongestionner le nez. Une consommation régulière et suffisante d’eau est également recommandée pour aider à éliminer le mucus en le fluidifiant.

Les bandelettes nasales, bandes adhésives destinées à surélever les ailes du nez, sont particulièrement utiles en cas de rhume, d’allergie ou de déviation de la cloison nasale.

Médicaments et traitements de la congestion nasale

Médicaments utilisés dans le traitement de la rhinite allergique

Les médicaments utilisés pour traiter la rhinite allergique sont destinés à prévenir la congestion nasale causée par les allergies. Mais avant cela, il est essentiel d‘identifier et de s’isoler des substances qui déclenchent l’allergie. Dans le cas contraire, les médicaments n’auront que peu d’effet. Les antihistaminiques, disponibles sous forme de comprimés ou de sprays, soulagent la congestion nasale et les autres symptômes allergiques en inhibant la production d’histamine.

Les sprays nasaux à base de stéroïdes, prescrits par un médecin, offrent un soulagement prolongé en réduisant l’inflammation et l’irritation nasales. Des rinçages réguliers à l’eau salée peuvent aider à éliminer les allergènes et l’excès de mucus des voies nasales.

Dans certains cas, des facteurs héréditaires ou des cas graves non résolus par des traitements non chirurgicaux peuvent nécessiter une intervention chirurgicale.

Quand dois-je consulter un médecin ?

La plupart des nez bouchés ne nécessitent pas de soins médicaux. Le rhume, par exemple, peut être traité à domicile. Les patients n’ont généralement qu’à se rendre à la pharmacie pour obtenir des médicaments en vente libre, tels que des antihistaminiques pour les symptômes de l’allergie au pollen.

Si votre congestion nasale ne disparaît pas après 10 jours de traitement à domicile, vous devriez consulter votre médecin. Faites de même si vous n’êtes pas sûr de la cause de votre congestion nasale, ou si celle-ci s’accompagne de malaise et de fièvre. L’oto-rhino-laryngologiste (ORL) est le spécialiste de la santé qui traite les troubles liés à l’obstruction nasale.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Deux choses ne s'apprécient bien que quand on ne les a plus la santé et la jeunesse.
Articles récents
Catégories

S'inscrire à la Newsletters