Les dangers des vomissements provoqués et pourquoi il faut éviter cette pratique

Les dangers de se faire vomir et pourquoi il faut éviter cette pratique

Les vomissements sont des symptômes naturels qui permettent à l’organisme d’éliminer les aliments avariés ou les substances toxiques présentes dans l’estomac. En cas de nécessité, l’organisme provoque naturellement des vomissements, mais lorsqu’ils ne sont pas systématiques et donc volontaires, ils entraînent d’autres troubles chez la personne qui les subit.

En fait, le vomissement ne doit être provoqué que sur avis médical, ou lorsque vous avez mangé quelque chose qui vous incommode fortement. Vous trouverez dans cet article plus d’informations sur les dangers de la provocation des vomissements sur la santé et sur les raisons pour lesquelles il faut l’éviter cette pratique.

Qu’est-ce que le vomissement ?

Le vomissement est la contraction forcée de l’estomac, qui pousse son contenu à travers l’œsophage et à l’extérieur de la bouche. En vidant l’estomac, les vomissements aident le patient souffrant de nausées à se sentir mieux, du moins temporairement. Les vomissements ont des causes communes :

  • la grossesse,
  • l’ingestion de toxines,
  • les crampes d’estomac,
  • l’infection du tube digestif,
  • la consommation d’alcool,
  • les réactions aux médicaments,
  • une maladie spécifique,
  • les troubles abdominaux tels que l’appendicite, la pancréatite et l’occlusion intestinale.

Les vomissements ne doivent pas être confondus avec la régurgitation, qui est l’expulsion du contenu de l’estomac sans contractions abdominales forcées ni nausées.

Les risques possibles liés à la provocation des vomissements

Le fait de provoquer intentionnellement des vomissements peut présenter plusieurs risques pour la santé, notamment :

  • Déséquilibre électrolytique : la répétition des vomissements peut entraîner une perte d’électrolytes (par exemple, potassium, sodium) essentiels au fonctionnement normal de l’organisme.
  • Déshydratation : le fait de vomir fréquemment peut entraîner une déshydratation sévère, affectant diverses fonctions de l’organisme.
  • Irritation et lésions de l’œsophage : la remontée d’acide gastrique pendant les vomissements peut irriter et endommager l’œsophage, entraînant une inflammation et des saignements.
  • Problèmes dentaires : une exposition fréquente des dents à l’acide gastrique peut provoquer une érosion de l’émail des dents, des caries et des problèmes de gencives.
  • Troubles de l’alimentation : le fait de se faire vomir peut être le signe de troubles alimentaires graves, tels que la boulimie, qui nécessitent une intervention médicale et psychologique.
  • Déséquilibre acido-basique : Le vomissement peut perturber l’équilibre acido-basique de l’organisme, entraînant des conditions telles que l’alcalose ou l’acidose.
  • Aspiration pulmonaire : Il existe un risque d’inhalation du contenu gastrique dans les poumons pendant les vomissements, ce qui peut provoquer une pneumonie par aspiration.

En raison de ces risques, il faut éviter de se faire vomir sans nécessité médicale et consulter un professionnel de la santé si l’on ressent fréquemment le besoin de vomir.

Comment provoquer des vomissements sans danger ?

Comment provoquer des vomissements sans danger ?

Au cas où un professionnel de la santé vous l’aurait conseillé, ou si vous êtes dans une situation où les vomissements sont inévitables, voici quelques moyens plus sûrs de provoquer des vomissements :

Stimuler le réflexe pharyngé

C’est la première idée qui vient à l’esprit lorsqu’on veut déclencher un vomissement. La stimulation du réflexe pharyngé consiste à appuyer avec suffisamment d’intensité sur la zone de l’amygdale pour déclencher le réflexe GAG (ou réflexe de déglutition). Il s’agit d’une réaction automatique et involontaire du corps lorsque quelque chose touche l’arrière de la bouche (un doigt, une brosse à dents, etc.). Cette réaction peut entraîner des vomissements en provoquant une remontée du contenu de l’estomac.

Mouvements rapides et continus

Certaines personnes souffrent de nausées en raison d’une surcharge d’informations sensorielles dans le cerveau. Tourner en rond ou tourner rapidement sur une chaise peut parfois provoquer des vomissements.

Stimuli sensoriels

Des stimuli spécifiques, tels que des sons, des odeurs ou des pensées désagréables, peuvent déclencher des nausées et des vomissements chez certaines personnes. Par exemple, entendre quelqu’un vomir, sentir une odeur forte ou penser à un goût désagréable peut provoquer une réaction.

Que dois-je faire après avoir eu des vomissements ?

Après avoir vomi, buvez un verre d’eau pour éliminer l’excès d’acide gastrique qui s’accroche aux parois de la gorge, surtout chez les enfants. Si vous ne le faites pas, vous ressentirez des brûlures et des inflammations mineures. Une autre bonne attitude consiste à mettre l’estomac au repos pendant une heure et à ne boire que des liquides clairs (eau, thé, boissons isotoniques et eau de coco) à petites doses.

Après une heure de repos, manger des aliments légers tels que des biscuits, du riz, des pommes de terre ou de la gélatine peut également aider. Prenez le temps de manger et évitez la consommation d’aliments très épicés, gras ou ultra-transformés. Faites de même avec l’alcool, les médicaments à risque ou d’autres substances telles que le cannabis.

Quand ne faut-il pas provoquer des vomissements ?

Les vomissements ne sont pas indiqués par la suite comme traitement de l’hyperphagie (ou frénésie alimentaire). Si cela se produit fréquemment, il se peut que vous souffriez de boulimie. Il s’agit d’un trouble psychologique et alimentaire dans lequel la personne se fait vomir volontairement après les repas.

Si vous buvez une matière toxique ou un liquide irritant, comme des produits de nettoyage, vous devez vous rendre immédiatement à l’hôpital, surtout si vous êtes un enfant. En effet, si vous provoquez des vomissements, les liquides seront forcés dans votre gorge et pourront aggraver les lésions.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Deux choses ne s'apprécient bien que quand on ne les a plus la santé et la jeunesse.
Articles récents
Catégories

S'inscrire à la Newsletters