Qu’est-ce qu’il faut savoir des fourmillements dans les mains et les pieds la nuit ou au réveil ?

Fourmillements dans les mains et les pieds la nuit ou au réveil

Les fourmillements dans les mains (ou les pieds), la nuit ou au réveil sont une source commune de gêne. Ils sont bien connus pour empêcher les personnes souffrantes de bien dormir, et affectent considérablement leur qualité de vie en général. Pourtant, peu de gens savent précisément ce qu’il en est, et pourquoi ces picotements se produisent. Cet article examine de près les causes probables des engourdissements dans les mains et les pieds pendant la nuit ou au réveil.

Fourmillements dans les mains et les pieds : les causes possibles

Également appelé paresthésie, le fourmillement des mains ou des pieds est un trouble de la sensibilité qui s’apparente généralement à une sensation d’engourdissement. Les causes de la paresthésie sont diverses et variées.

Selon les symptômes observés, elle peut être due à un trouble de la circulation sanguine, un manque de minéraux (notamment le magnésium), une lésion des nerfs périphériques, une neuropathie périphérique, un effet secondaire de certains médicaments de la chimiothérapie, ou encore la sclérose en plaques.

Il est aussi commun de ressentir un fourmillement dans les mains ou les pieds lorsque l’on adopte une mauvaise posture. Dans d’autres cas, cette sensation est le résultat de la fatigue musculaire ou d’un manque de circulation sanguine.

Les cas de paresthésie due à des maladies

Habituellement bénigne, la paresthésie peut néanmoins être le signe d’un problème de santé sous-jacente. 

Le syndrome du tunnel carpien

Il s’agit d’une affection courante qui se caractérise par des picotements ou des engourdissements se ressentant dans les mains et les bras. Le plus souvent, les fourmillements se ressentent en particulier dans les doigts et sont accompagnés de douleurs.

La neuropathie diabétique

C’est l’une des complications les plus courantes chez les personnes diabétiques. Elle peut également causer d’autres symptômes comme les douleurs et la diminution de la sensibilité.

La polyneuropathie

Il existe plusieurs types de polyneuropathie. Cependant, la neuropathie auto-immune, la neuropathie périphérique après la chimiothérapie et la neuropathie des petites fibres causent aussi des fourmillements dans les mains et les pieds.

L’amylose

Des symptômes habituellement associés à l’amylose sont des engourdissements, des fourmillements, une faiblesse musculaire, une tuméfaction (œdème) des pieds et des jambes (et parfois de l’abdomen), et une macro-langue.

Quand consulter pour des fourmillements dans les mains ou les pieds ?

Quand consulter pour des fourmillements dans les mains ou les pieds ?

Que les fourmillements soient ressentis le soir ou au réveil, il est recommandé de consulter un professionnel adapté afin de connaître les causes exactes de la paresthésie pour une meilleure prise en charge. Surtout, si les fourmillements dans les mains ou les pieds sont persistants.

Il en est de même si les fourmillements s’aggravent ou s’accompagnent d’autres symptômes comme des douleurs, une faiblesse musculaire, un engourdissement sévère ou une chute inexpliquée.

En outre, il est conseillé de consulter si vous ressentez une perte soudaine ou une diminution de la force musculaire dans les bras ou les jambes. Si ces symptômes apparaissent soudainement avec une douleur thoracique ou des difficultés respiratoires, cela pourrait également indiquer une urgence médicale grave.

Que faire pour soulager les fourmillements dans les mains et les pieds la nuit ou au réveil ?

Tard dans la nuit ou tôt au réveil, il existe quelques astuces permettant de soulager les fourmillements dans les mains et les pieds.

Les étirements et les exercices

Il existe de nombreux exercices qui aident à améliorer la circulation sanguine pour éviter les fourmillements dans les mains et les pieds. Les techniques les plus populaires sont la pratique de sports qui sollicitent les muscles des jambes, les étirements des poignets ou encore le stretching des muscles du cou.

D’autres exercices permettant de remédier au syndrome du tunnel carpien sont conseillés pour remédier aux fourmillements dans les mains ou les pieds.

Les thérapies alternatives

Il s’agit notamment de la chiropratique et de l’acupuncture. Ces deux pratiques ont la réputation d’améliorer la circulation sanguine et de réduire la pression sur les nerfs. 

Les compléments alimentaires

Les compléments alimentaires

Certaines vitamines présentent dans les compléments alimentaires dont la vitamine B12 sont efficaces pour traiter les fourmillements dans les pieds et les mains. Des compléments alimentaires à base de plantes sont également efficaces pour améliorer la circulation sanguine et réduire les symptômes de fourmillements.

Les traitements médicaux

Les traitements médicaux dépendent habituellement de la cause sous-jacente des fourmillements. Les médicaments les plus courants incluent les analgésiques, les relaxants musculaires ou d’autres médicaments qui améliorent la circulation sanguine.

Par ailleurs, il est possible de porter une attelle pour soulager les symptômes de fourmillements dans les mains et les pieds. Dans le cas où les symptômes persistent malgré les autres traitements, une intervention chirurgicale peut être envisagée.

En somme, il est commun de souffrir de fourmillements dans les mains et les pieds la nuit ou au réveil. Cependant, il faut prendre cette douleur au sérieux et en comprendre les causes afin d’y remédier efficacement.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Deux choses ne s'apprécient bien que quand on ne les a plus la santé et la jeunesse.
Articles récents
Catégories

S'inscrire à la Newsletters