Quels sont les décontractants musculaires issus des remèdes de grand-mère ?

Décontractant musculaire : quels remèdes de grand-mère ?

Vous ressentez des douleurs musculaires mais vous ne savez pas comment faire pour guérir naturellement et rapidement. Vous redoutez même des effets indésirables du traitement d’un médecin. Heureusement, il existe des décontractants musculaires naturels très efficaces pour les soulager. Plantes, homéopathie ou encore huiles essentielles, nous vous avons sélectionné les meilleurs remèdes de grand-mère pour vous relaxer.

Un décontractant musculaire : qu’est-ce que c’est?

Les décontractants musculaires naturels sont des substrats issus d’éléments naturels, en général des plantes, dont la fonction essentielle est de favoriser le relâchement des muscles. En médecine douce, ils permettent de défatiguer les muscles et réduire les douleurs au point de courbatures, de limiter les problèmes de crampes et de mal de dos. Comme vous pouvez le lire sur notre avis sur le produit Artimium 360 ici, certaines plantes aux vertus relaxantes aident à décontracter les muscles naturellement : thym, genévrier, camomille. 

Quelques remèdes de grand-mères pour décontracter vos muscles naturellement

Le bicarbonate de soude, décontractant efficace

Le bicarbonate de soude est conseillé pour se relaxer et se débarrasser des courbatures musculaires, abdominales causées par le sport ou la grippe. Prenez un bain chaud dans lequel vous ajoutez 4 cuillères à soupe de bicarbonate de soude. Ce remède de grand-mère permet la détente musculaire.

Le bicarbonate de soude, décontractant efficace

Un bain d’argile contre les fatigues musculaires

L’argile est recommandée, grâce à sa richesse en minéraux, pour soulager naturellement les fatigues musculaires, les courbatures abdominales des bras, du dos, et des jambes. Pour encore plus d’efficacité, il est possible d’associer l’argile verte à du gros sel.

  • Ajoutez 4 cuillères à soupe d’argile verte et 4 cuillères à soupe de gros sel non raffiné dans un bain bien chaud.
  • Prélassez-vous durant une vingtaine de minutes afin d’absorber tous les bénéfices de l’argile.

Les aliments anti-inflammatoire

Pour réduire les douleurs musculaires, le gingembre est très recommandé parce qu’il possède des propriétés anti-inflammatoires intéressantes. A l’instar du gingembre, le curcuma est non seulement un antioxydant puissant mais aussi un anti-inflammatoire. Le jus de tomates, la betterave, et le poisson luttent aussi contre les courbatures.

Si vous consommez ces épices quotidiennement, vous allez inévitablement prévenir les douleurs musculaires et les calmer en un instant record.

Une douche chaude de camomille

L’eau chaude est parfaite pour décontracter les muscles. Ainsi, prenez une bonne douche chaude dans laquelle vous y mettez une décoction de camomille. L’usage de cette décoction est très simple, il vous suffit de faire bouillir des fleurs dans l’eau durant 15 minutes avant de prendre votre douche.

Soulager les courbatures grâce au vinaigre

Le vinaigre de cidre est considéré comme un très bon remède naturel contre les courbatures. Dans un verre d’eau, ajoutez une cuillère à soupe de vinaigre de cidre et consommez d’une traite. Les douleurs s’apaisent.

Boire de l’eau en quantité

La fatigue musculaire peut survenir à cause de la déshydratation. Ainsi, il est conseillé de boire énormément d’eau pour prévenir les courbatures. L’eau minérale s’avère très profitable parce qu’elle est riche en minéraux. Vous avez aussi la possibilité de choisir l’eau de coco parce qu’elle est riche en électrolytes. Ce qui favorise la récupération musculaire.

Drainer l’acide lactique grâce au jus de citron 

A la suite d’un effort physique, le jus de citron est très efficace pour baisser et faire disparaître la fatigue. Prenez l’habitude de boire considérablement de l’eau mélangée au jus de citron.  Apprenez à boire quotidiennement de l’eau associée au jus de citron assure le drainage de l’acide lactique qui s’est accumulé dans les muscles à cause des courbatures.

Jeter son dévolu sur la banane pour éliminer les douleurs musculaires 

Jeter son dévolu sur la banane pour éliminer les douleurs musculaires 

La banane est un fruit très apprécié par les sportifs parce qu’elle est riche en magnésium. En effet, elle a une action rapide dans la prévention des courbatures musculaires. Grand-mère vous conseille de consommer correctement ce fruit pour permettre à votre organisme de réduire la fatigue musculaire.

Des huiles essentielles décontractantes musculaires

Les huiles essentielles sont aussi de très bons remèdes naturels contre la fatigue. Pour bénéficier des bienfaits de ces huiles, il faut respecter les recommandations qui sont spécifiques à chaque huile.

L’huile essentielle de gaulthérie

Elle est capitale pour chauffer la zone grâce à la présence des salicylates de méthyle dotés de propriétés anti-inflammatoires et décontractantes. Leurs effets sont tout particuliers lorsqu’elles sont liées à une entorse, une inflammation ou une tendinopathie. Il se prépare avec : 10 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie à mélanger avec 10 ml d’huile végétale. 

Attention, elle peut occasionner des démangeaisons intime à cause de son effet chauffant. Raison pour laquelle vous devez d’abord la tester au niveau du pli du coude pour prévenir les effets secondaires. Aussi, les personnes allergiques à l’aspirine doivent éviter de l’utiliser. 

L’huile essentielle de romarin à camphre

Cette huile essentielle, relaxante, décontracte efficacement les muscles. Elle prépare également les muscles pour faire face à l’effort et pour améliorer le confort articulaire. On l’utilise par voie externe en la mélangeant avec une huile végétale, à raison de 10 gouttes d’huile essentielle pour 10 ml d’huile végétale.

Huile essentielle de romarin à camphre est rigoureusement interdite pour les femmes enceintes ou les nourrices. Elle est aussi à éviter pour les enfants de moins de 7 ans, les personnes âgées, les hypertendus et les épileptiques. 

L’huile essentielle de lavande

Elle soulage les crampes, les maux de pieds, les douleurs musculaires, les courbatures, et les douleurs des articulations. Elle s’utilise à raison de : 10 gouttes d’huile essentielle à diluer dans 10 ml d’huile végétale. 

L’huile essentielle de lavande est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes de même que chez les enfants de moins de 8 ans.

L’huile essentielle de menthe poivrée 

L’huile essentielle de menthe poivrée est reconnue pour son aspect antalgique et anesthésiant en cas de douleurs. Elle soulage également les maux de tête, dégage les voies respiratoires, lutte contre les nausées, mais, favorise la digestion aussi en cas de constipation : 10 gouttes d’huile essentielle à diluer dans 10 ml d’huile végétale. 

Elle est déconseillée chez les sujets épileptiques, les enfants de moins de 6 ans et les femmes enceintes et allaitantes.

Articles similaires

4/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Deux choses ne s'apprécient bien que quand on ne les a plus la santé et la jeunesse.
Articles récents
Catégories

S'inscrire à la Newsletters