Quel remède de grand-mère pour remédier à la constipation ou au bouchon ?

Remède de grand mère constipation bouchon : traitements préventifs et curatifs

La constipation est un phénomène qui se manifeste par le ralentissement du transit intestinal avec trois fréquence maximum de selles dures par semaine avec de très grandes difficultés d’évacuation. Chronique ou passagère, la constipation s’accompagne la plupart du temps de malaises intestinaux très désagréables, de ballonnements, de douleurs abdominales et de douleurs ou crampes à l’estomac. Si se masser le ventre et boire de l’eau sont de bons conseils pour lutter contre la constipation, il existe plusieurs autres remèdes naturels de grand-mère qui permettent de soulager et encore mieux, de prévenir son apparition. Ce guide vous permettra d’en savoir plus sur les remèdes de grand-mère contre une constipation ou un bouchon.

Remèdes de grand-mère pour un traitement à titre préventif

Afin de s’épargner les désagréments d’une constipation chronique ou passagère, il n’y a rien de tel que d’opter pour une alimentation riche en fibres et équilibrée.  Les bienfaits des fibres sur la santé sont nombreux et à plusieurs niveaux comme la prévention des risques cardio-vasculaires, la régulation du transit intestinal, mais aussi le soutien aux personnes diabétiques. 

Graines, fruits secs ou encore graines sous forme de poudres à intégrer dans les boissons ou les plats ; parmi tous les aliments ayant une bonne teneur en fibres, faisons ensemble la découverte de ceux qui pourront intégrer votre quotidien et donc, stimuler un transit paresseux.

Les pruneaux

Le pruneau est un remède de grand-mère par excellence. Il est riche en fibres et très réputé pour son pouvoir laxatif. Certaines personnes se questionnent souvent sur la manière de l’intégrer à leur alimentation. Il est conseillé qu’une poignée de pruneaux par jour. Il peut être consommé nature, mélangés avec d’autres fruits secs ou des fruits à coques ou coupés en morceaux ou mélange dans des des préparations salées. Il peut aussi être mis dans des desserts ou réhydratés dans des laitages ou encore dans des plats en sauce ou des pâtisseries.

Les graines de Chia

Graines de Chia

Les graines de Chia disposent de nombreux bienfaits nutritionnels dont une fabuleuse richesse en fibres solubles. C’est une composition très intéressante puisque les fibres solubles sont très importantes pour la santé intestinale. C’est la capacité d’absorption de l’excès d’eau des fibres qui explique leurs bienfaits sur la régulation du transit intestinal et la digestion. Pour lutter contre la constipation, il faut ingérer une cuillère à soupe par jour à son alimentation.

La graine de Chia est utilisée la plupart du temps trempée sous forme de pudding. En contact d’un liquide, en général, les graines de Chia se transforment en une sorte de gel très visqueux qui est appelé mucilage. Elles peuvent aussi être utilisées moulues dans les préparations froides ou chaudes ou utiliser telles quelles. 

Aussi, les graines de Chia peuvent être remplacées par les œufs dans les préparations et les pâtisseries, à raison de deux cuillères à soupe de graines de Chia pour trente millilitre d’eau. En général, il est conseillé  de consommer quinze grammes de graines de Chia par jour, soit une cuillère à soupe.

La poudre de Psyllium

Le psyllium  correspond aux enveloppes de graines réduites en poudre. Ces enveloppes de graines sont naturellement riches en fibres, à environ 80 %. Le psyllium est très utilisé afin de maintenir l’intestin en bonne santé pour bien faciliter un bon transit et aussi la digestion. La constipation ou même la diarrhée peut être éviter grâce au psyllium qui favorise et assure la régulation du bon équilibre intestinal

Il est vivement conseillé en cas d’un syndrome du côlon irritable. L’ingestion de la poudre de Psyllium se fait par jour, cinq à quinze grammes, soit une à trois  cuillères à café bombées. Il faut débuter par une cuillère et augmenter au fur à mesure, en fonction de l’effet recherché. 

La poudre de Psyllium doit être consommée de préférence trente minutes avant le repas. Elle peut également être  utilisée comme un agent épaississant dans une sauce, une soupe ou du yaourt. C’est une poudre qui forme du gel lorsqu’elle est au contact de l’eau.

Quelques remède de grand-mère pour un traitement à titre curatif

Une fois que vous avez des problèmes de constipation chronique ou passagère, le traitement préventif ne fait plus effet. C’est le moment de faire recours au traitement curatif pour soigner définitivement ces divers maux.

L’huile essentielle de gingembre

L’huile essentielle de gingembre, fortement concentrée en carbure monoterpénique, est une tonique digestive très puissante qui stimule la digestion et accélère le passage du bol alimentaire. Elle doit être consommée par voie orale, pour les adultes et les enfants ayant plus de six ans. Il faut juste une goutte pure d’huile essentielle de gingembre dans une cuillère à café d’huile d’olive, avant chaque repas, durant trois jours maximum. 

Le traitement de fait par voie cutanée pour les enfants ayant trois ans et plus. Il faut deux gouttes d’huile essentielle de Gingembre qu’il faut diluer dans huit gouttes d’huile végétale. Ce mélange est utilisé pour un massage sur le ventre avant les repas durant cinq à sept jours.

L’huile essentielle de gingembre

La synergie d’huiles essentielles 

Les huiles essentielles sélectionnées et en complémentarité avec l’huile essentielle de Gingembre auront une action plus complète en agissant à divers niveaux. L’huile essentielle d’Estragon a pour action de favoriser les sécrétions des organes digestifs, la Bergamote augmente le transit et la Coriandre Graines, quant à elle, se charge de l’évacuation des gaz. 

Pour faire le mélange, il faut trente gouttes d’huile essentielle d’Estragon, trente gouttes d’huile essentielle de Bergamote, quinze gouttes d’huile essentielle de Coriandre Graines et quinze gouttes d’huile essentielle de Gingembre. Pour son utilisation, il faut ingérer deux gouttes de cette synergie, trois fois par jour dans une cuillère à café de miel ou d’huile d’olive avant le repas, durant cinq à sept jours. 

Cette synergie est aussi utilisable par voie cutanée en  la diluant à 50% dans de l’huile végétale. Il est conseillé de faire le massage tous les matins et soir, le bas du dos avec huit à dix gouttes de cette synergie durant cinq à sept jours. Avant l’utilisation de ce mélange anti-constipation, il faut consulter les précautions d’emploi liées à cette synergie.

L’amande douce une huile végétale 

L’huile végétale d’amande douce est très peu utilisée par voie orale. Néanmoins, elle est très efficace pour lutter contre plusieurs troubles digestifs. Grâce à ses propriétés antiseptiques intestinales et laxatives, l’huile végétale d’amande douce agit sur la constipation et l’acidité gastrique. Pour sa consommation, il est conseillé une cuillère à café chaque matin par voie orale jusqu’à amélioration.

Le macérat de bourgeons d’airelle

Le macérat de bourgeons d’airelle permet la régulation intestinale. Il apporte son soutien au côlon fatigué et l’aide en cas de constipation chronique ou de diarrhées. C’est une action régulatrice bi-phasique qui aide à  rétablir l’équilibre. Cette action consiste à agir dans un sens comme dans l’autre, en fonction du besoin. Il est recommandé pour le traitement aux adultes et aux adolescents de consommer cinq  à quinze gouttes par jour dans un verre d’eau. 

Cela doit être pris pendant trois semaines et quinze minutes avant le repas. Il est nécessaire de commencer par cinq gouttes en augmentant progressivement. Pour les enfants ayant plus de trois ans,  ils doivent consommer une goutte par jour pour dix kilogrammes. La goutte peut augmenter au fur et à mesure.

La mauve sèche

La mauve est une plante particulière qui régularise les troubles digestifs, aussi bien en cas de diarrhée que de constipation. Parmi de nombreuses autres plantes médicinales aux bienfaits laxatifs tel que la Guimauve, la mauve est une référence, un remède de grand-mère contre la constipation. Les différents traitements recommandés comme remède à la constipation sont des poudres, des infusions, des extraits fluides, des gélules et de la teinture-mère.  La plupart des plantes associées sont la bourrache, la Rose, le Souci, la Guimauve, Pissenlit, l’Olivier et le Bourdaine.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Deux choses ne s'apprécient bien que quand on ne les a plus la santé et la jeunesse.
Articles récents
Catégories

S'inscrire à la Newsletters