Les remèdes infaillibles de grand-mère pour soulager un épanchement de synovie

Remède de grand-mère pour épanchement de synovie

Votre genou s’est gonflé et est devenu douloureux à la suite d’une fracture au cours de l’activité physique. Vous avez très mal et vous cherchez un remède rapide et facile à concocter. Si vous souffrez d’un épanchement de synovie, le traitement aux naturels est une bonne option. Découvrez ici quelques remèdes naturels pour se soulager d’un épanchement de synovie.

L’épanchement de synovie, qu’est-ce que c’est ?

Le genou contient dans son sein un liquide jaunâtre, clair, transparent et visqueux qu’on appelle synovie. Cette substance est sécrétée par les cellules du tissu qui tapissent l’articulation appelée la synoviale. Comme vous pouvez le lire sur notre avis sur le produit Artimium 360, la synovie a pour rôle de lubrifier l’articulation, de nourrir le cartilage et les cellules afin de réduire les dommages articulaires lors des frictions. 

On parle d’épanchement de synovie ou d’hydarthrose lorsque ce liquide est sécrété en trop grande quantité. Lorsque la sécrétion devient trop importante, le genou se gonfle et commence à devenir douloureux. Dans la plupart des cas, ce n’est pas trop grave, mais il est nécessaire de bien faire attention que la zone ne connaisse pas d’autres agressions.

L’hydarthrose apparaît le plus souvent à la suite d’un traumatisme comme une fracture ou une entorse. Mais elle peut aussi se déclencher sans aucune raison et se manifeste plus chez les femmes que chez les hommes

Traitement aux huiles essentielles

Si vous souffrez d’épanchement de synovie, concoctez-vous juste ce mélange en utilisant de :

  • Huile essentielle de lentisque pistachier
  • Huile essentielle d’eucalyptus citronné
  • Huile essentielle de menthe poivrée
  • Macérât huileux d’arnica.

Mélanger respectivement 40, 20, 20 et 40 gouttes de ses huiles citées ci-dessus. Lorsque le mélange est effectué, appliquez-le sur la partie endolorie en faisant pénétrer 4 à 6 gouttes. Cette mixture est à utiliser 3 fois par jour pendant 10 jours. Vivement, déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, elle ne peut être utilisée que par les adultes et les enfants de plus de 6 ans. Les personnes épileptiques et asthmatiques doivent se procurer un avis médical avant l’utilisation. Comme le mélange peut être irritant pour la peau et les voies respiratoires, il est conseillé de réaliser un test allergique dans le creux du coude avant utilisation.

Bienfaits des huiles essentielles

L’huile essentielle de Lentisque Pistachier

L’huile essentielle de Lentisque Pistachier est composée en grande partie d’alpha pinène, une molécule aux propriétés drainantes et circulatoires. Cette molécule va permettre le drainage de la synovie, ce qui va réduire le degré d’accumulation. En plus de l’alpha pinène, le lentisque Pistachier est composé de mycènes. Le myrcène est un anti-inflammatoire qui agit sur la cause de l’épanchement. Cette huile est donc un puissant remède qui agit sur les articulations, corrige la fluidification et l’évacuation du liquide accumulé.

L’huile essentielle d’eucalyptus et la menthe

L’huile essentielle d’eucalyptus citronné est composée de molécules appelées citronellal. Cette substance présente entre 65 à 82 % dans celle-ci est un anti-inflammatoire très efficace. En inhibant l’action des prostaglandines, les substances responsables de l’inflammation, le citronella réduit la gravité de l’hydarthrose. 

De plus, cette substance possède des propriétés antalgiques qui permettent de diminuer largement la douleur ressentie. On peut donc considérer l’huile d’eucalyptus comme un antirhumatismal, un anti-inflammatoire et un antalgique. Cette association antalgique/anti-inflammatoire est idéale pour soulager les maux d’articulations.

La menthe poivrée est un antalgique qui agit par anesthésie froide. Sa molécule principale, la menthe, est aussi un anti-inflammatoire de choix. Combiné aux autres huiles, il est indispensable pour soulager les douleurs musculaires et articulaires.

Bienfaits des huiles essentielles

L’huile végétale de Macérât

Tout comme les huiles essentielles, l’huile végétale de Macérât possède aussi des propriétés antalgiques et anti-inflammatoires. Celle-ci va donc renforcer l’action des autres afin de drainer la synovie et d’atténuer la douleur.

Traitement au cataplasme d’argile verte, de curcuma et de gingembre

L’argile verte est un grand absorbeur de liquide. C’est cette capacité d’absorption qui le rend utile dans le cas de l’hydarthrose. Il a la capacité d’absorber 20 à 40 % du liquide accumulé. Couplé aux propriétés anti-inflammatoires du curcuma et du gingembre, ce mélange est un excellent remède. Appliquez le mélange en cataplasme sur l’articulation touchée. Gardez-le 30 minutes à 1 h, avant de rincer à l’eau claire.

Ensuite, faites un massage à l’huile d’olive et de lavande. L’action de masser la partie gonflée va permettre de redistribuer la synovie dans la zone et ainsi participer au dégonflement.

Traitement à l’arnica

L’arnica est une plante médicinale utilisée pour soulager les douleurs grâce à ses propriétés antalgiques. Elle possède aussi des propriétés anti-inflammatoires qui permettent de réduire les conséquences d’une inflammation. Elle se retrouve dans les pharmacies soit sous forme homéopathique ou sous forme huileuse. L’arnica 4 ou 5CH est conseillé lorsque l’épanchement est dû à un traumatisme. Si vous décidez d’y avoir recours, rapprochez-vous d’un médecin afin de connaître la dose qui vous correspond.

Traitement à la teinture mère de calendula et aux fruits

La teinture mère de calendula est une solution qui traite le gonflement des articulations. Imbibez une compresse de cette solution et posez-la sur l’articulation touchée. Laissez agir environ 30 minutes puis rincez. Le calendula fait non seulement baisser la douleur, mais diminue aussi la taille du gonflement.

Les fruits possèdent des nutriments qui font disparaître les inflammations. Privilégiez alors les fruits dans votre alimentation. Consommez régulièrement des pommes, du raisin, des fruits de l’églantier, du romarin ou encore des fraises.

Articles similaires

4/5 - (4 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Deux choses ne s'apprécient bien que quand on ne les a plus la santé et la jeunesse.
Articles récents
Catégories

S'inscrire à la Newsletters