Quelques remèdes de grand mère pour soulager le mal au coccyx

Remède de grand-mère mal au coccyx : meilleurs solutions !

Sentez-vous une affreuse douleur au niveau du bas de dos ?  Vous n’arrivez plus à vous asseoir confortablement, que ce soit au bureau, dans la voiture ou à la maison, et vous voulez que ces douleurs s’arrêtent ? Voici quelques remèdes de grand-mère pour soulager et prévenir le mal au coccyx.

Que doit-on savoir sur la douleur au coccyx ?

Qu’est-ce que le coccyx ?

Le coccyx est l’os situé à l’extrémité de la colonne vertébrale, juste en haut de la raie des fesses chez l’être humain. Il constitue la soudure de 3 à 5 vertèbres atrophiées nommées « les vertèbres coccygiennes ». Il a une forme triangulaire. Lorsque vous passez vos mains juste au-dessus de la haie des fesses, vous devez sentir une petite boule dure à cet endroit. Le coccyx est cette boule. 

Bien qu’il soit petit, il n’est pas dépourvu de fonctions. Il permet de maintenir le bassin, étant le seul point osseux central du détroit inférieur. C’est sur lui que l’homme exerce toute sa force lorsqu’il est en position assise. Il forme le troisième pied du tripode qui soutient l’homme assis, les deux autres étant les tubérosités et l’ischion.

Douleur au coccyx, ce que ça fait

Les douleurs qu’on peut ressentir au niveau du coccyx sont appelées les coccygodynies. Ce sont des douleurs bénignes, mais extrêmement gênantes. Elles se déclenchent au moment où l’on s’assoit et quand l’on se lève d’un siège. Vives, superficielles, mais parfois profondes, elles peuvent empêcher de s’asseoir. Elles sont liées à certains facteurs de risque tels que l’obésité et la perte de poids rapide.

La coccygodynie est d’après le patient une douleur au coccyx et à l’articulation sacro-coccygienne. On peut dire qu’elle peut ressembler à une brûlure ou un déchirement. Elle se propage souvent du coccyx vers le périnée, l’anus, les fesses, la région lombaire ou encore vers les cuisses.

Sur un siège dur, cette douleur est exacerbée dans la position assise. Elle peut être aggravée lorsque vous faites des activités sportives, lorsque vous allez à la selle ou lors d’un rapport sexuel. En revanche, elle s’atténue lorsque vous êtes en position couchée sur le côté, une cuisse fléchie, l’autre tendue. Les douleurs au coccyx peuvent entraîner à moyens et longs termes une réduction de l’appétit, une constipation réflexe. Celles-ci peuvent aussi avoir des répercussions sur votre état psychologique en entraînant de la lassitude, des inquiétudes et du pessimisme.

Douleur au coccyx, ce que ça fait

Causes des coccygodynies

Les causes du mal au coccyx sont diverses.

Une chute

La majorité des douleurs au coccyx sont engendrées par une chute. En effet, les fractures liées à des traumatismes ne sont pas seules responsables de la coccygodynie. La douleur peut survenir d’une luxation ou d’une fracture liée à des chutes sur les fesses ou des voyages sur des routes chaotiques. Ces luxations se déclenchent dès que le coccyx est amené à faire un mouvement anormal. Dans certains cas, la fracture liée à l’ostéoporose peut aussi en être la cause.

L’accouchement

La coccygodynie peut également résulter d’un traumatisme interne lié à la sortie d’un bébé lors de l’accouchement. Dans certains cas, la fracture présente peut faciliter l’expulsion du bébé.

La psychologie

Certaines douleurs au coccyx peuvent aussi avoir des causes psychologiques. Elles peuvent provenir des abus ou de la dépression. On parle de « coccygodynie essentielle » ou de « coccygodynie idiopathique ».

La cause sciatique

La douleur au coccyx peut également avoir une cause sciatique. On dit qu’elles sont projetées et liées à une sciatalgie. Celles-ci résultent donc de la souffrance du nerf pudendal ( celle qui émane du périnée ).

Sans aucun traumatisme

Les coccygodynies peuvent par ailleurs survenir sans aucun traumatisme. On dit qu’elles sont d’origine ostéoarticulaire. Elles sont liées à des maux variés :

  • une hyperlaxité,
  • des rhumatismes,
  • une irritation des disques de la colonne vertébrale,
  • une bursite chronique au niveau du coccyx.

Quels traitements naturels contre la coccygodynie ?

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont utilisées comme remèdes de grand-mère pour soulager les coccygodynies. Grâce à leurs effets anti-inflammatoires, l’huile essentielle de gaulthérie couchée et celle d’eucalyptus sont efficaces contre ce mal. Aussi, l’huile essentielle de clou de girofle peut être utilisée comme traitement en raison de ses propriétés anesthésiantes. Cette huile détend aussi les muscles du corps.

Le froid

Le froid a un effet antalgique sur le corps, car c’est un anti-inflammatoire naturel. Il est efficace pour soulager les vives douleurs du bassin. Il est donc fortement recommandé d’en placer sur la partie douloureuse dès que l’assise devient un problème. Posez une compresse froide ou un sachet de glace entouré d’un linge. Placez la poche de glace formée contre le bas du dos plusieurs fois par jour. Les premiers jours, il est important de suivre le traitement toutes les heures pendant 15 minutes environ. Avec le temps, vous pourriez diminuer la fréquence.

La chaleur          

Le traitement à la chaleur détend les muscles, même ceux du bas du bassin. Alors, il est conseillé d’utiliser la chaleur après la compresse froide, c’est-à-dire lorsque l’inflammation s’est estompée. Celle-ci stimule aussi la circulation du sang et réduit les douleurs au niveau du périnée et du sacrum. Prenez un bain bien chaud ou une douche chaude. Prélassez-vous pendant quelques minutes pour soulager vos maux.

L’ostéopathie

Quels traitements naturels contre la coccygodynie ?

L’ostéopathie est un ensemble de pratiques douces qui permet de réduire les tensions créées au niveau des articulations du sacrum. Son pratiquant est appelé ostéopathe. L’ostéopathe par ses manipulations traite également toutes les zones du corps qui ont pu être impactées par le mal au coccyx. L’ostéopathe tout comme la kinésithérapeute recommande une thérapie moins douloureuse et aide le patient à retrouver une vie normale.

Comment prévenir le mal au coccyx ?

Une bonne alimentation

Avoir une bonne santé dépend de notre alimentation. C’est la raison pour laquelle la nutrition est un point crucial dans tous les remèdes de grand-mère. Dans le cas du mal au coccyx, il est recommandé d’avoir une alimentation riche en fibres, c’est-à-dire en fruits et en légumes. Les fibres ramollissent les selles. Pensez aussi à bien vous hydrater pour calmer vos maux. Si vous êtes en surpoids, il faudra entamer un régime, car la coccygodynie est favorisée par la surcharge pondérale.

Une bouée ou un coussin d’assise

Pour réussir à s’asseoir sans hurler de douleur à la maison ou ailleurs, il est possible d’utiliser une bouée ou un coussin coccyx. Ceux-ci empêchent le contact direct du coccyx avec la surface dure du siège. Le coussin d’assise pour coccyx est un remède idéal qui prévient et qui soulage les douleurs du coccyx. C’est un coussin ergonomique qui diminue la pression exercée et vous permet d’adopter une bonne posture pour votre colonne vertébrale. Il réduit ainsi les tensions et les douleurs et améliore la circulation sanguine aux niveaux lombaire, fessier et des hanches. Cela vous permet de recouvrer très rapidement votre santé.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Deux choses ne s'apprécient bien que quand on ne les a plus la santé et la jeunesse.
Articles récents
Catégories

S'inscrire à la Newsletters