Les meilleurs remèdes de grand-mère contre le mal de gorge

Mal de gorge : remèdes de grand mère à ne pas négliger !

Chaque partie de notre corps a besoin d’entretien et de soin. Que ce soit la bouche, la gorge, les intestins ; tous ces organes du tube digestif lorsqu’ils sont mal entretenus peuvent facilement s’exposer aux infections. Lorsque vous avez l’impression d’avoir avalé des couteaux sans vraiment l’avoir fait, votre premier besoin c’est de vous soulager. Tout comme pour la langue qui pique, il existe une multitude de remèdes de grand-mère contre le mal de gorge à ne surtout pas négliger.

Le miel

Le miel est le premier remède de grand-mère conseillé contre le mal de gorge. Il est utilisé lorsque la gorge est irritée. Il possède des vertus apaisantes et antiseptiques. Il est donc efficace lorsqu’il n’y a pas d’infection, car aucune étude n’a démontré son effet sur la guérison de l’infection.

Le miel peut se consommer directement à la cuillère ou diluer dans une boisson chaude. Évidemment, il faut le consommer avec modération pour prévenir le diabète. Pour varier, vous pouvez l’utiliser avec du lait. Cela constitue un excellent remède contre les douleurs de gorge. Toutefois, il est déconseillé de donner du miel à un enfant de 12 mois en raison du risque de botulisme.

Le citron

Le citron contient de la vitamine C. La vitamine C possède des propriétés antibactériennes qui combattent efficacement les infections. Le citron constitue donc un bon allié si le mal de gorge est d’origine bactérienne. Cependant, son acidité semble davantage diviser la communauté médicale quand il s’agit de traitement contre le mal de gorge.

Pour certains, son acidité peut irriter davantage la gorge. Pour d’autres, celui-ci peut avoir des effets astringents et antiseptiques très efficaces sur les maux de gorge. Ces divergences d’opinions n’influencent pas le fait que le citron constitue effectivement un remède naturel efficace contre le mal de gorge. Néanmoins, il est conseillé d’en prendre en petite dose. Il peut être utilisé sous forme de gargarisme ou sous forme de sirop.

Les gargarismes

Faire des gargarismes est une très bonne solution naturelle pour hydrater la gorge et apaiser la douleur qui s’y dégage. Si vous préparez un gargarisme maison, il est important de respecter les proportions. Contre la toux ou le mal de gorge, vous pouvez réaliser les gargarismes :

  • au sel,
  • au bicarbonate de soude,
  • au citron.

Le gargarisme au sel

Le sel possède des propriétés antibactériennes. Cela permet de limiter la prolifération des bactéries responsables des maux de gorge. Son remède est très simple à réaliser. Il suffit de compter une cuillère à café pour 250 ml d’eau bouillante. Vous devez remuer le tout pour permettre au soluté de correctement se dissoudre. Une fois le mélange refroidi, vous pouvez vous en gargariser toutes les 2 à 3 heures.

Le gargarisme au bicarbonate de soude

Le gargarisme au bicarbonate de soude est aussi très efficace pour combattre les bactéries. Ce produit permet d’enrayer les bactéries et ne présente aucun danger pour la santé. Il peut même être utilisé quotidiennement pour la routine d’hygiène buccale.

Le sirop aux clous de girofle

Le clou de girofle a la capacité d’atténuer la douleur, ce qui a un effet apaisant sur la toux et le mal de gorge. Pour préparer son sirop, il vous faut pour 250 ml de miel 5 à 6 clous de girofle. Laisser macérer le tout au réfrigérateur durant une nuit complète. Le lendemain, il suffit de retirer les clous du mélange et le sirop est prêt à être consommé. 

Les huiles essentielles

Plusieurs huiles essentielles sont utiles contre les maux de gorge. Il s’agit en particulier des huiles de :

  • tea tree ou arbre de thé,
  • thym à linalol,
  • eucalyptus.

L’huile essentielle de tea tree

Cette huile est utilisée pour soigner et soulager de nombreux soucis de santé. Elle a des propriétés antibactériennes et antimycosiques. Cela étant elle est très conseillée pour soigner la mycose des ongles de pieds. Huile par excellence contre les maux de gorge, elle lutte efficacement contre les infections et inflammations diverses.

Il est déconseillé d’en prendre par voie orale en raison de plusieurs composants qui pourraient être toxiques. Il est aussi fortement déconseillé à la femme enceinte. Son utilisation est très simple. Verser 1 goutte de cette huile essentielle dans 1 cuillère à café de miel puis laisser fondre en bouche. Ce remède est à faire au maximum 3 fois par jour pendant 5 jours au plus.

Le thym à linalol

Cette huile combat les maux de gorge grâce à ses propriétés antivirales et antibactériennes. En éliminant les virus et bactéries à l’origine de vos douleurs, le thym à linalol apporte plus de douceur à votre gorge. Son utilisation est similaire à celle du tea tree. Ce remède est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes et aux enfants de moins de 6 ans.

L’eucalyptus radié

Avec quelques propriétés différentes que les autres huiles, celle d’eucalyptus ne combat pas que le mal de gorge. Grâce à sa capacité immunostimulante, elle booste votre organisme pour faire face aux agressions extérieures. Verser une goutte de son huile dans une cuillère à café d’huile végétale de votre choix (jojoba, olive, noyau d’abricot…). Appliquer ensuite ce mélange sur le thorax et le haut du dos 4 fois par jour pendant 5 jours. Avant son application, effectuer un test cutané obligatoirement.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Deux choses ne s'apprécient bien que quand on ne les a plus la santé et la jeunesse.
Articles récents
Catégories

S'inscrire à la Newsletters