Les meilleures astuces de grand-mère contre les odeurs intimes

Remède de grand-mère: conseils contre les odeurs intimes

Chaque partie intime chez l’homme possède une odeur qui lui est bien particulière. Cette odeur permet à celui ou celle qui la porte de contrôler les différentes transformations qui s’opèrent à l’intérieur de son corps. Il n’est pas rare de constater un changement d’odeur au cours d’un cycle menstruel ou d’une contamination de l’appareil génital. De ce fait, une odeur intime mal entretenue peut facilement devenir un calvaire.

Vous constatez souvent des odeurs désagréables au niveau de vos parties cachées. Vous avez tendance à les masquer avec des produits chimiques dont l’action demeure inefficace. Ne cherchez plus loin, il vous faut les remèdes de grand-mère dévoilés ici.

Comment reconnaître une odeur intime ?

Reconnaître l’odeur vaginale

L’odeur vaginale est unique à chaque femme, selon l’aspect de sa flore vaginale. La flore vaginale provient du vagin et contient le muscle vaginal ainsi que l’organe génital externe qui est la vulve. Celle-ci produit des sécrétions vaginales qui sont plus ou moins abondantes au cours du cycle menstruel et réduit à la ménopause. Ces sécrétions abritent de nombreuses bactéries appelées saprophytes. Un saprophyte est un micro-organisme qui défend les cellules de la femme contre les infections. De ce fait, la flore vaginale est un organe important pour la femme.

Pour percevoir une odeur vaginale, vous pouvez utiliser plusieurs astuces. Vous pouvez détecter un parfum acide au niveau de votre appareil génital avec un peu d’attention en période d’excitation. Dans le cas des règles, vous pouvez remarquer occasionnellement une odeur émanant du sang écoulé. De même, après un rapport sexuel, il est possible de percevoir l’odeur du sperme le lendemain de l’acte. Toutefois, il est important de savoir que le vagin ou exactement la vulve n’a presque pas d’odeur.

Reconnaître les odeurs intimes désagréables 

Les fortes odeurs vaginales font référence aux odeurs désagréables. La plupart du temps, elles sont dues à notre hygiène corporelle. Comme odeurs désagréables, vous pouvez avoir :

  • Les odeurs de poisson qui sont généralement attribuées à une infection bactérienne, la vaginose. Elle est causée par un déséquilibre de la flore vaginale, à la suite d’un manque d’hygiène intime ou de prise d’antibiotique. La mauvaise pratique d’hygiène par l’usage des produits chimiques et le changement fréquent de partenaire sont aussi de principales causes. En cas d’infection, vous pourrez ressentir une irritation et la décoloration de la sécrétion vaginale.
  • Les odeurs de plâtre qui sont causées par une affection de parasite nommée l’infection à trichomonase. Tout comme une infection bactérienne, la trichomonase a les mêmes causes que la vaginose. Cette infection vaginale provoque des pertes épaisses de couleur anormale, des irritations et des démangeaisons.
  • Les odeurs d’urine provoquées par la présence d’urine au niveau de la vulve. En général, elles proviennent de fuites urinaires causées par la précipitation du geste ou par de l’émotion. Aussi, de petites rétentions en fin d’urine peuvent être responsables de cette odeur désagréable surtout chez les femmes enceintes.
  • Les odeurs de macération causées par l’oubli de tampon à l’intérieur du vagin ou le manque de changement de lingette lors des menstruations. Aussi, l’utilisation de sous-vêtements ou de vêtements serrés pendant une longue durée peut en être la cause. Ces pratiques sont très risquées et peuvent entraîner des conséquences dévastatrices.

Les méthodes naturelles pour éviter les odeurs intimes

Les méthodes naturelles pour éviter les odeurs intimes

Il n’y a rien de plus naturel pour éviter les odeurs désagréables que les remèdes de grand-mère. Tout d’abord penser à adopter une hygiène de vie plus saine. Utilisez des méthodes et des régimes afin de vous assurer une bonne odeur quotidienne. Ayez l’habitude de nettoyer votre organe génital après l’urine ou la selle. Nettoyez en allant de l’avant vers l’arrière plusieurs fois. Ainsi, le risque de contamination de la vulve par les selles sera quasi réduit.

Lors des menstrues, il est conseillé de faire une toilette douce et soigneuse lorsque vous changez vos lingettes. En dehors des règles, limiter ces toilettes  à deux fois par jour au maximum pour préserver la flore vaginale. Ensuite, utiliser moins d’ingrédients chimiques, de déodorants et de savons agressifs, irritants et non testés par un gynécologue. Évitez aussi de maintenir l’urine dans votre vessie. Cela pourrait réduire les fuites urinaires et diminuer les risques d’odeur.

Pour réduire au maximum les mauvaises odeurs  , il faut pouvoir connaître son appareil génital pendant les règles. Lorsqu’en menstrues vous vous sentez un peu gêné, changez immédiatement de couche ou de tampon. En absence de gêne quelconque, le changement de lingettes doit se faire tous les 6 h à la suite d’une toilette intime. 

Habituez-vous aussi à porter des sous-vêtements moins serrés et de préférence en coton. Les parties cachées de l’homme doivent aussi s’aérer sous les vêtements. Après un rapport sexuel, urinez et faites une toilette intime pour éviter l’ascension des bactéries.

Pour finir, un régime alimentaire adéquat permet de réduire l’émission des mauvaises odeurs . C’est pour cette raison qu’il faut se nourrir avec des aliments à propriétés probiotiques comme le yaourt. Les probiotiques sont des micro-organismes constitutifs des flores. En dehors du yaourt, manger des repas épicés d’ail de temps à autre.

Comment se débarrasser efficacement des odeurs intimes ?

Se débarrasser efficacement des fortes odeurs vaginales implique l’utilisation du vinaigre de cidre. Comme le yaourt, il est issu d’une fermentation et contient des probiotiques. De plus, il aide à maintenir et à restaurer le ph de la muqueuse utérine. 

Pour l’utiliser, imbiber un simple coton ou un tampon hygiénique de ce liquide bio et non pasteurisé. Tamponnez la zone concernée et laissez le tampon en place pendant une à deux heures. Il est aussi possible de pratiquer dans une routine des bains de siège au vinaigre. Cela prévient et traite les troubles intimes.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Deux choses ne s'apprécient bien que quand on ne les a plus la santé et la jeunesse.
Articles récents
Catégories

S'inscrire à la Newsletters